Le coup de pied au cul dans la dépression ?

Qu’en est-il du coup de pied au cul dans la dépression en 2019? Cette pratique est-elle vraiment aussi peu recommandable qu’on nous le raconte? C’est ce qu’une équipe de chercheurs russes ont cherché à savoir récemment.

Ils ont évalué l’effet des phrases et injonctions type coup de pied au cul sur un échantillon de quelques milliers de personnes déprimées en comparaison des phrases standard généralement recommandées à l’entourage et aux soignants.

Pour information, les fameuses phrases coup de pied au cul : « Faut te secouer, te reprendre en main », « faut que tu fasses du sport, ou du yoga », « Faut positiver, arrête de penser à ce qui ne va pas », « Tu as tout pour être heureux.se, pense aux petits africains qui meurent de faim »

Pour information, les phrases standard contrôle : « je comprends », « Ça doit faire mal ce que tu vis », « je ressentirais la même chose si j’étais à ta place », « Tu peux compter sur moi, je suis là pour toi ».

Les résultats de cette étude sont vraiment surprenants, à contre-courant de ce que la plupart des psys en tous genres osent régulièrement proférer. Je n’en reviens toujours pas : alors, le coup de pied au cul dans la dépression, ça marche ou pas?

[…]

[…]

[…]

Et bien NON, NON, NON, et toujours NN-OO-NN! Encore une fois : ÇA-NE-MARCHE-PAS! Vous allez finir par vous mettre ça dans le crâne bordel de m_____? Non seulement ça n’a aucune efficacité mais ça aggrave le problème. Et cette étude n’existe pas.

Alors STOP au coup de pied au cul dans la dépression! Et ce même si la personne concernée vous le demande. C’est un ordre! Pourquoi?

  1. D’abord parce que c’est culpabilisant, et la culpabilité est souvent le sentiment le plus douloureux dans la dépression, douloureux au point de donner envie de mourir.
  2. Ensuite parce que le coup de pied au cul ne soulage que celui qui le donne. Celui qui le reçoit, s’il se bouge, ne ressentira pas votre plaisir, et s’il ne se bouge pas, se sentira encore plus mal qu’avant.
  3. Parce que le sport, le yoga, l’alimentation saine ou tout un tas de choses ont peut-être des effets positifs dans les études mais quand les gens ont la force de le faire (et l’argent).
  4. Parce que dans la plupart des cas, ce qu’on attend de vous, ce ne sont pas des solutions plus ou moins miraculeuses, mais avant tout de la présence, de la disponibilité, de l’écoute, de la compréhension, du soutien quoi.

L’activation comportementale est une démarche qui fonctionne plutôt bien en TCC, et ça se fait sans coup de pied au cul. En voici les grand principes :

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s