Les experts autoproclamés et l’effet Dunning-Kruger

Cette digression concerne tous les experts autoproclamés. On ne se méfie jamais assez de la perception que nous avons de notre connaissance propre (aussi sale soit-elle).

Il est essentiel de toujours conserver ce graphique dans un coin de la tête. Il correspond à l’effet Dunning-Kruger, désigné d’après les deux hommes du même nom suite à une étude importante.

Pour ceux qui ne sont pas très visuels et pour compléter le graphique, il y a globalement et grossièrement 4 points à retenir de cette étude :

  1. Notre incompétence nous fait surestimer notre niveau de compétence. L’incompétence mène non seulement à des moins bonnes performances, mais nous nous donne aussi plus de mal à reconnaître qu’elles sont moins bonnes.
  2. Notre incompétence nous donne plus de mal à reconnaître la compétence de ceux qui la possèdent véritablement. Autrement dit, notre incompétence ne nous fera pas forcément apprendre des bonnes personnes.
  3. Or une façon (probablement la plus fiable) de prendre conscience de notre incompétence, c’est justement de devenir plus compétent. Bah ouais, c’est dur la vie…
  4. À l’inverse, notre compétence nous fait sous-estimer notre niveau de compétence. La compétence a tendance à nous faire croire que les autres sont aussi performants que nous.

Alors attention, les vrais experts existent, et heureusement! Mais il faut rester extrêmement prudent lorsqu’ils sont (uniquement) autoproclamés.

Une autre étude, plus récente, tend à montrer que plus quelqu’un prétend en savoir sur un domaine, plus il aura tendance à prétendre posséder des connaissances qui ne peut même pas posséder (car inexistantes).

Le fameux effet Dunning-Kruger pourrait être lié à une bonne partie des erreurs diagnostiques. Je conseille à mes consœurs.frères, et aux autres de (re)lire cet excellent article :

PS : quelques lecteur du fil twitter correspondant à ce billet m’ont fait remarquer qu’une partie de ces données étaient au mieux approximatives, au pire inexactes, à commencer par le graphique. Voici donc quelques correctifs dans ce billet très intéressant.


Kruger, Justin & Dunning, David. (2000). Unskilled and Unaware of It: How Difficulties in Recognizing One’s Own Incompetence Lead to Inflated Self-Assessments. Journal of Personality and Social Psychology. 77. 1121-34.

Atir, S., Rosenzweig, E., & Dunning, D. (2015). When Knowledge Knows No Bounds: Self-Perceived Expertise Predicts Claims of Impossible KnowledgePsychological Science26(8), 1295–1303.

Berner, Eta S. et al. Overconfidence as a Cause of Diagnostic Error in Medicine. The American Journal of Medicine, Volume 121, Issue 5, S2 – S23

Ce qu’est l’effet Dunning-Kruger et ce qu’il n’est pas (Tal Yarkoni)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s