Le dégoût

Le dégoût n’est ni bon ni mauvais. Il existe, et on ne peut pas le supprimer. Ce n’est pas une question de volonté. Le dégoût est une réponse automatique. Il est inutile de le juger. Le dégoût est associé à des manifestations physiques, à des pensées et à des comportements variables. Quelle que soit son intensité, le dégoût finit toujours par s’atténuer.


Marsha M. Linehan. DBT Skills Training Handouts and Worksheets, Second Edition (Guilford Press, 2015)

The Atlas of Emotions

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s