Les oméga-3 : anxiolytiques chez le sujet sain?

L’efficacité antidépressive des oméga-3 a déjà fait l’objet de quelques études plus ou moins convaincantes mais une équipe s’est récemment penchée sur l’action de ces acides gras essentiels chez des sujets sains.

Cet essai randomisé contrôlé en double aveugle a concerné une soixantaine d’étudiants en médecine sur une période de trois mois. La supplémentation était administré trois fois par jour en capsules contenant 2085 mg d’EPA (acide éicosapentaénoïque, réputé le plus anti-inflammatoire et antidépresseur) et 348 mg de DHA (acide docosahexaénoïque). Les étudiants ainsi supplémentés ont présenté des scores d’anxiété inférieurs de 20% à ceux ayant reçus le placebo, un effet anxiolytique tout à fait impressionnant et probablement lié à l’action anti-inflammatoire des oméga-3 (la production d’interleukine 6 diminuant de 14%).

S’il n’y a pas (encore) lieu de prescrire une telle supplémentation à grande échelle, je ne saurais trop recommander à mes lecteurs de consommer des aliments riches en oméga-3 comme les poissons gras et les huiles de noix ou de colza qui sont d’ailleurs les huiles les plus recommandables.

Janice K. Kiecolt-Glaser, Martha A. Belury, Rebecca Andridge, William B. Malarkey, Ronald Glaser. Omega-3 supplementation lowers inflammation and anxiety in medical students: A randomized controlled trial. Brain, Behavior and Immunity, In Press, Uncorrected Proof, Available online 19 July 2011

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s