Les symptômes négatifs

Par opposition aux symptômes positifs qui représentent quelque chose en plus de ce qui est attendu (ex. idées délirantes et hallucinations), les symptômes négatifs, plus discrets, sont caractérisés par l’absence, la perte ou la diminution de certaines fonctions et comportements. Ils sont qualifiés de primaires lorsqu’associés directement à la schizophrénie, et de secondaires lorsque d’autres causes peuvent être envisagées. Les symptômes négatifs influent très négativement sur la qualité de vie et entrainent généralement des difficultés sociales.


  • Sonia Dollfus, Cyril Mach, Rémy Morello; Self-Evaluation of Negative Symptoms : A Novel Tool to Assess Negative Symptoms, Schizophrenia Bulletin, Volume 42, Issue 3, 1 May 2016, Pages 571–578, https://doi.org/10.1093/schbul/sbv161
  • Dollfus, S., Lyne, J., Negative symptoms: History of the concept and their position in diagnosis of schizophrenia, Schizophr. Res. (2016), http://dx.doi.org/10.1016/j.schres.2016.06.024
  • Galderisi, Silvana et al., Negative symptoms of schizophrenia: new developments and unanswered research questions, The Lancet Psychiatry, 2018 Mar 27. pii: S2215-0366(18)30050-6, https://doi.org/10.1016/S2215-0366(18)30050-6
  • American Psychiatrie Association : DSM 5® – Manuel Diagnostic et statistique des troubles mentaux, 5ème édition (Elsevier Masson, 2015)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s