In the Canopy – Talking Monkeys (2016) ♥♥♥♥

Si je me surprends aujourd’hui à exposer ce recueil de rock contemporain, ce n’est pas uniquement par sympathie envers le chanteur. J’ai heureusement apprécié la plupart de ces chansons ainsi que les performances valeureuses de ses acolytes. J’irais même jusqu’à écrire que je trouve ces troubadours épatants, un comble pour le rockologue aussi réactionnaire que je suis. Parmi les premiers à scander que le rock d’aujourd’hui n’a plus rien à nous apporter, je me retrouve assez perplexe face à cet album qui cumule la plupart des artifices que j’aime à condamner : principalement des mélodies rudimentaires décorées avec des ritournelles synthétiques et des harmonies quelque peu ionisantes (oui, ionisantes, ne cherchez pas), le tout bien enrubanné par des vocalises plaintives en « tête de radio » (là vous pouvez chercher). Je ne pensais pas l’écouter plus de deux ou trois fois, et au final j’y reviens, très régulièrement, particulièrement sur la triplette « Along with the Dancer » – « Nightfall » – « We Got Tears ». La première est portée par une aguichante et récurrente petite dégringolade, le second par un chant tout à fait exquis et le troisième par des dissonances que je qualifie sans gêne d’irrésistibles. Je me serais en revanche bien passé de cet interlude « acoustique » qui, quoi qu’on en dise, brise la cohérence synthétique de l’ensemble. Ceci ne m’empêche pas d’aller régulièrement taquiner la fin de l’album, et notamment les trois derniers titres délicieusement contrastés. Enfin, je ne peux résister à rendre un hommage à ce Joachim, que j’aurais bien recruté chez moi dans un métier bien différent, mais qui semble avoir trouvé une place bien plus reluisante. Il chante vraiment bien ce petit salopard!

Il est possible de se procurer cet excellent album chez la plupart des revendeurs agréés, notamment Bandcamp. Pour ceux qui voudraient commencer par l’écouter, il est disponible sur les plateformes Spotify et Weezer. Le site officiel du groupe est quant à lui juste-là.

Je ne suis pas un grand amateur de clip mais celui de Nightfall est tout de même à conseiller :

2 Comments

  1. Oui, une très belle voix assurément et un succès grandissant, sa prestation dans le clip pour différencier les acoustiques selon le lieu est surprenante, vous hypnotisant.

  2. Madmoonlight

    J’ai regardé mon compte I tune, le mois précédent le rendu de mon mémoire (donc le mois où j’ai écrit mon mémoire, j’ai écouté 127 fois cet album hahaha. Bon il a été entrecoupé d’autres morceaux d’autres artistes, mais j’ai dû mettre l’album en boucle. Bref, ce fut un bon camarade de mémoire entre deux footings!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s